Utiliser le nouveau LEGO® Boost en classe ?

  • février 3rd, 2017
  • Blog
  • 0 Comments
  • Anthony Jacques

Alors que LEGO® révélait au CES 2016 la seconde édition de WeDo, un compagnon pour apprendre le code en classe, la firme semble bien capitaliser sur la vulgarisation de la logique algorithmique avec un nouveau produit : LEGO® Boost. Dévoilé au CES 2017 (NDLR : Consumer Electronics Show, un salon consacré à l’innovation technologique axé grand public), ce produit – qui sortira à la fin de l’été prochain – attire déjà la curiosité de nombreux enseignants. Mais sera-t-il utilisable en classe ? Voici une tentative de réponse à cette question fréquemment posée par notre communauté.

Ce que l’on sait sur LEGO® Boost 

Présenté comme une déclinaison simpliste du célèbre Mindstorms, le nouveau kit robotique contient un smart hub en bluetooth (c’est la brique qui exécutera le code), un capteur d’inclinaison et deux ports pouvant accueillir moteurs et capteurs. Le moteur est également capable d’indiquer avec précision au logiciel sa vitesse et ses rotations. Un capteur de distance vient par ailleurs compléter les éléments de base.

De gauche à droite : le hub, un moteur et un capteur. Ce sont les éléments au cœur de ce kit d’introduction à la robotique

Pour la présentation de ce nouveau robot, LEGO® a proposé cinq modèles de démonstration. Ceux-ci se monteront sur base d’instructions qui seront données à travers  une application sur tablette. Ces nouveaux robots, qui donnent vie aux LEGO® Classic, devraient ainsi permettre aux jeunes de monter, tels de petits ingénieurs, leurs propres créations.

Un robot, un véhicule, un animal ou encore une guitare… L’imagination comme seule limite !

L’imagination comme seule limite

Que ce soit pour construire un robot, un véhicule ou une guitare, LEGO® Boost devrait permettre aux petits créateurs en herbe d’associer imaginaire et compétences techniques. La programmation des modèles imaginés par les enfants se fera quant à elle via une application inspirée du kit pédagogique WeDo 2.0, sur tablette.

Une tablette et des briques donneront vie à ce robot

La valeur ajouté de LEGO® Education

S’il apparaît comme un chouette compagnon pour les enfants désireux de s’initier à la programmation tant qu’à la robotique, il est important de préciser que LEGO® Boost ne sera pas estampillé LEGO® Education.

En vérité, ce nouveau produit vient se placer dans une case vide de la gamme robotique et vise le grand public.En effet, une solution robotique pour les enfants de 7 ans et plus, LEGO® en avait déjà une : il s’agit de WeDo 2.0. Celle-ci, cependant, fait pleinement partie de la gamme LEGO® Education.  Spécialement conçu pour un usage en classe, WeDo 2.0 est pensé pour se ranger aisément, pour retrouver tous les éléments en un clin d’œil et se concentrer sur l’apprentissage et la manipulation, en plus de s’accompagner de séquences pédagogiques mûrement réfléchies.

La panoplie du petit apprenant en robotique : WeDo 2.0

Comme toutes les solutions éducatives LEGO®, WeDo 2.0 permet aux enseignants d’explorer « out-of-the-box » 16 projets différents, auxquels viennent s’ajouter des dizaines de projets proposés par les différentes communautés d’enseignants actifs au sein de notre communauté. Le parti pris de cet outil pédagogique est de permettre aux enfants de représenter à l’aide de LEGO® des situations de la vie réelle. Construire un robot qui pourrait récolter des données scientifiques, trier les déchets, déplacer des matériaux, éviter les inondations… Il existe autant de façons de valoriser les utilisations pédagogiques de WeDo qu’il n’existe d’enseignants utilisateurs de LEGO® en classe.

Où sont les différences ? 

Dans le camp des similitudes avec LEGO® Boost, on retrouvera une application sur tablette, avec les mêmes blocs de programmation, un smart hub connecté lui aussi en bluetooth et une compatibilité avec des briques classiques. De prime abord, le dernier né de la firme danoise emprunte même à WeDo sa connectique – ce qui laisse espérer que de nouveaux capteurs pourraient être compatibles entre les deux produits.

Vous l’aurez compris, la première différence majeure c’est que LEGO® Boost est consacré au grand public. Tout comme il existe une déclinaison grand public des Mindstorms EV3, LEGO® continue de faire une distinction claire entre leurs intentions pédagogiques et ce qu’ils réservent au public. Boost reprend les codes initiés par WeDo, améliore son smarthub en y intégrant un moteur et dispose de plus de pièces « esthétique ».  Cependant derrière le petit nouveau, vous ne trouveriez ni suivi pédagogique ni projets…

Il existe évidemment d’autres subtilités, avec quelques améliorations de fonctionnalités. Mais sur le fond, l’approche est la même. Basée sur l’interaction avec des blocs tactiles et une connectivité aisée en bluetooth, celle-ci permet d’imaginer des robots et leur donner vie. C’est le but commun de ces solutions robotiques pour les plus jeunes. le tableau ci-dessous reprend les principales caractéristiques des deux produits.

LEGO® Boost  WeDo 2.0
  • Un smarthub bluetooth, avec un bouton et un éclairage lumineux qui peut varier ;
  • Un moteur intégré au hub ;
  • Capteur d’inclinaison ;
  • Capteur de couleurs et distance (fonctionne aussi visiblement comme lumière) ;
  • Deux ports pour les moteurs & capteurs ;
  • Un moteur « externe » ;
  • Programmable via une application tablette ;
  • 5 modèles de base.
  • Un smarthub bluetooth, avec un bouton et un éclairage lumineux variable ;
  • Un capteur d’inclinaison ;
  • Un capteur de distance ;
  • Deux ports pour les moteurs & capteurs ;
  • Un moteur externe ;
  • Programmable via une application tablette et une application PC  ;
  • 16 projets par défaut ;
  • Des ressources pédagogiques.

 

En conclusion

Pour répondre clairement à la question énoncée dans le titre (Utiliser le LEGO® Boost en classe ?) : non, LEGO® Boost n’est pas conçu pour être utilisé en classe. Par contre, alors que le public devra attendre jusqu’au mois de septembre pour découvrir Boost, les enseignants ont quant à eux déjà accès à WeDo 2.0 ! L’arrivée d’un petit nouveau est, par contre réjouissante et est une excellente nouvelle pour le développement de projets innovants qui seront sans doute aisés à adapter pour WeDo 2.0. Comme toujours avec le système de construction danois, l’imagination est la seule limite. Nous le constatons d’ailleurs à chacune de nos formations, les enseignants révèlent toujours de nouvelles façons d’implémenter la pédagogie dans les LEGO®.

Découvrez tous les outils disponibles gratuitement au LEGO® Education Innovation Studio de Technobel sur notre page de présentation.

%d blogueurs aiment cette page :